Joyeux anniversaire, Scarabée !

Il y a 30 ans tout juste naissait l’association Scarabée, à Rennes : la Société Coopérative d’Alimentation Rennaise Biologique rassemblait alors une quarantaine de familles. Ensemble, il s’agissait d’organiser l’approvisionnement en produits bio : mutualiser le transport, choisir les bons producteurs… En 1987, Scarabée rejoint le réseau Biocoop. Elle ouvre des restaurants, plusieurs boutiques, et promeut le choix du bio avec succès. Quels sont ses engagements aujourd’hui ?
Les 30 ans de Scarabee

Le développement durable par principe

Lorsqu’on fait ses courses dans une boutique bio, on prête d’abord attention aux produits : leur qualité, leur prix, leur fraîcheur. Mais il y a bio et bio ! Si ce fruit délicieux vient de l’autre côté de la planète, la facture est lourde pour l’environnement. Si le tarif est Scarabee Cleunay a Rennescompétitif, mais que les salariés sont payés au rabais, c’est un problème.

Chez Scarabée, comme dans l’ensemble du réseau Biocoop, on a pris dès le départ la question de l’approvisionnement bio dans l’ensemble de ses implications, environnementales, humaines, sociales… Et aujourd’hui Scarabée s’impose comme un modèle d’ « entreprise durable ».

 Les engagements Scarabée

On peut privilégier le bio et rester locavore : c’est le pari de Scarabée, qui donne la priorité aux produits locaux et de saison. D’abord pour éviter les milliers de kilomètres de transports que de nombreux produits arrivant en France connaissent, mais aussi pour soutenir l’agriculture bio de notre région – notamment pour des exploitations en conversion, qui traversent ce moment délicat du passage au bio.

Céréales en vracL’engagement pour le développement durable passe aussi par le choix du « désemballage » : les produits en vrac sont proposés de 30% à 70% moins chers; les emballages nécessaires sont recyclés; l’eau en bouteille bannie des boutiques.

Enfin, la question des marges et des bénéfices est traitée différemment : limitation des bénéfices à 5% du chiffre d’affaire (entièrement réinvestis dans le développement), marges réduites… pour faire face aux charges salariales importantes d’un réseau qui veut traiter correctement ses salariés, tout en assurant un bon accueil en boutique.

La multiplication des services

Scarabée, ce sont ainsi des milliers de références (alimentaire, produits ménagers…) proposées dans ses trois magasins (Cesson, Cleunay, Saint-Grégoire), et un service de restauration rapide, avec les restaurants Pique-Prune, qui offrent des menus originaux, Au restaurant Pique prunevégétariens, savoureux et bien entendu bio, avec un choix de plats végétaliens et sans gluten.

Mais on trouvera bien d’autres services chez Scarabée, comme des soins esthétiques, des consultations diététiques, des animations permettant de découvrir certains fournisseurs des magasins, des expo-ventes, des ateliers autour du bio – notamment des cours de cuisine pour les enfants comme pour les adultes… Ouf!

Sur le site web de Scarabée, on trouvera bien sûr toutes les infos nécessaires autour de ces services qui rivalisent d’ingéniosité pour apporter au consommateur autre chose que la simple distribution de produits bio. 

Pour découvrir en détail le fonctionnement de Scarabée, passons une journée dans le magasin de Rennes! Grâce à ce joli reportage signé par Marlène Bourven :

En trente ans, le petit Scarabée est devenu grand… on lui souhaite une belle et longue vie!

Scarabée Cleunay
132 rue Eugène Pottier
35 000 Rennes
Tél : 02 99 67 38 63

http://www.scarabee-biocoop.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *